Améliorer la santé des femmes et des enfants dans le nord de l’Afghanistan

6 mars 2014 – Le Canada et le Réseau Aga Khan de développement (Réseau) collaborent pour améliorer la santé des femmes et des enfants dans le nord de l’Afghanistan, là où les taux de mortalité maternelle et infantile sont parmi les plus élevés au monde.

De nombreux facteurs limitent la capacité des femmes à vivre une grossesse et un accouchement sécuritaires, notamment vivre dans une région isolée et inaccessible; d’importants taux d’analphabétisme; des soins de santé inadéquats; le manque de connaissances des soins de santé; et les restrictions culturelles.

Appuyé par la Fondation et Affaires mondiales Canada et appliqué par la Fondation Afghanistan, le programme Améliorer la santé des mères et des enfants au Bâmiyân et au Badakhchan renforcera les systèmes de santé, améliorera la nutrition et réduira le fardeau de la maladie pour les mères et les enfants.

Regardez la vidéo Dare to Deliver et naviguez dans la galerie d’images ci-dessous pour en apprendre davantage.

Dare to Deliver (en anglais seulement)

Un aperçu de l’impact de l’hôpital provincial de Faizabad

mnch 1 La santé des mères, des nouveau-nés et des enfants (SMNE) est l’un des problèmes de santé publique les plus pressants en Afghanistan. Le taux de mortalité des enfants de moins de cinq ans et le taux de mortalité maternelle sont parmi les plus élevés dans le monde. 
DSC 9708 Grâce aux programmes soutenus par la Fondation, l’hôpital de Faizabad deviendra un centre d’excellence en SMNE dans la province. Il desservira toute la région en plus d’offrir le meilleur des pratiques et des formations cliniques et de gestion. 
DSC 9906 Khadija, une sage-femme en formation, montre à Ariza comment allaiter son fils de 20 jours. Inquiète, Ariza l’a amené à l’hôpital, car il refusait son lait. Peu après, il a réussi à bien prendre le sein.  
DSC 9773 La nouvelle maternité de l’hôpital de Faizabad aide les bébés comme Nafiz. Nafiz ne pesait que quatre livres à la naissance et il souffre d’une infection. Le Centre d’excellence en SMNE soutenu par la Fondation possèdera de l’équipement de diagnostic sophistiqué pour traiter les enfants rapidement.
DSC 9766 Homa, 30 ans, s’occupe d’un garçon atteint d’une maladie sanguine dans l’unité de soins intensifs néonatals de l’hôpital. Elle travaille comme sage-femme depuis qu’elle a 16 ans. Elle a assisté à la naissance de milliers de bébés dans l’hôpital de Faizabad.
DSC 9739 L’hypertension artérielle liée à la grossesse est une cause importante de mortalité maternelle. Cette patiente est arrivée dans le coma après une crise causée par l’hypertension. Elle a accouché de son bébé en toute sécurité. 
DSC 0130

Un père et sa fille attendent la naissance du nouveau membre de leur famille. Les hommes peuvent jouer un rôle important en s’assurant que les femmes aient accès aux soins requis durant la grossesse et l’accouchement.

DSC 0109 Shah Gul, 65 ans, attend que sa sœur guérisse à l’hôpital de Faizabad. Sa sœur, également dans la soixantaine, se fait traiter pour un prolapsus utérin, une condition qui touche généralement les femmes postménopausiques ayant eu de nombreuses grossesses et de nombreux accouchements.  
DSC 0066 Suhaila s’est mariée à 13 ans et elle a eu son premier enfant à 14 ans. Elle est venue à l’hôpital lorsqu’elle a fait une fausse couche à deux mois de grossesse. 
DSC 0019 Dre Nazia Mitra, l’une des deux chirurgiennes de l’hôpital de Faizabad, sourit à ses étudiantes dans la maternité. Une fois diplômées, les étudiantes retourneront dans leurs communautés rurales pour partager leurs nouvelles compétences.
DSC 9661 Mahbooba, 19 ans, étudie en soins infirmiers. Elle fait partie des nombreux étudiants (hommes et femmes) qui viennent à Faizabad depuis des régions rurales de l’ensemble du Badakhchan. 
< Retour aux listes d'actualités