Égalité des sexes

Le défi : Depuis 1990, nous assistons à une réduction significative de la pauvreté dans le monde, mais tous n’en ont pas bénéficié également. Des centaines de millions de femmes et de filles vivent encore dans la pauvreté, qui les touche de manière disproportionnée, notamment en ce qui concerne l’égalité d’accès aux ressources, aux possibilités et aux choix. Selon ONU Femmes, pas un seul pays ne peut prétendre avoir réalisé l’égalité des sexes. Les femmes et les filles continuent de se heurter à des obstacles juridiques et culturels, ce qui maintient en place un monde dans lequel elles sont sous-estimées, travaillent davantage, gagnent moins, ont moins de choix et sont victimes de violence à la maison et en public.

Notre solution : Nous aspirons à un avenir où le sexe ne détermine pas le statut, le pouvoir décisionnel ou l’accès aux ressources et aux services – un monde dans lequel les femmes, les hommes, les filles et les garçons peuvent tous atteindre leur plein potentiel. Nous faisons la promotion de l’égalité des sexes dans tous nos programmes en incitant les femmes et les hommes, les filles et les garçons, à s’attaquer aux croyances et aux pratiques qui créent et renforcent ces inégalités. Nous donnons également aux personnes défavorisées, hommes et femmes, les moyens de développer leur confiance et leurs compétences, de prendre leur vie en main et d’investir dans des institutions et des relations qui favorisent un environnement propice à l’égalité des sexes.

Un entrevue avec Onno Ruhl, directeur général de l’Agence Aga Khan pour l’habitat

Onno Ruhl est le premier directeur général de l’Agence Aga Khan pour l’habitat (AKAH), créée en 2016 pour faire face à la menace croissante que représentent les catastrophes naturelles et le changement climatique.

Genre et changement climatique: entretien avec Onno Ruhl

La Fondation Aga Khan Canada s’est assise avec Onno Ruhl durant une visite au Canada afin de discuter des liens entre le changement climatique et l’égalité entre les genres.

À quoi ressemble le renforcement du pouvoir économique des femmes en Afghanistan?

Le Programme d’autonomisation des femmes afghanes (AWEP) est un projet de quatre ans qui vise à favoriser le renforcement du pouvoir économique des femmes en rehaussant la participation sociale et économique des femmes dans les provinces de Baghlan, de Bamiyan et de Takhar.

À l’avant-garde du changement

Elaha Elham se sent très chanceuse d’être devenue infirmière. La première femme de sa famille à terminer ses études, Elaha

Le monde auquel nous aspirons

Les Objectifs de développement durable (ODD), qu’on appelle parfois les Objectifs mondiaux, constituent un mouvement international qui vise à briser

Il faut voir l’autre comme nous voulons être vus

Taylor Marlow faisait partie de la cohorte 2018-2019 du programme de bourses internationales pour la jeunesse. Elle a été placée à l’Agence Aga Khan pour l’habitat à Douchanbé, au Tadjikistan.

Le rôle des motocyclettes dans l’autonomisation des femmes : un compte rendu terrain de l’Afghanistan

Conrad Koczorowski est gestionnaire au sein de l’équipe des programmes de la Fondation Aga Khan Canada. Il chapeaute des projets

Les droit des femmes en Afghanistan – gains et risques

Cet projet portait sur les droits des femmes en Afghanistan après le départ de l’OTAN.

« Safe house » – le mariage d’enfants et la « saison de l’excision »

Cet projet de journalisme portait sur le mariage d’enfants et la mutilation génitale féminine (MGF) en Tanzanie.