Santé et nutrition

Le défi : À l’échelle mondiale, au moins 400 millions de personnes n’ont pas accès aux services de santé essentiels. Chaque année, plus de cinq millions d’enfants meurent avant leur cinquième anniversaire, principalement en raison de maladies évitables ou traitables, et ce risque est deux fois plus élevé pour les enfants nés dans la pauvreté. Les risques sont également élevés pour les femmes : la proportion de femmes qui ne survivent pas à l’accouchement est 14 fois plus élevée dans les pays en développement que dans les pays développés comme le Canada.

De plus, d’après les statistiques mondiales sur la nutrition, près de la moitié des décès d’enfants de moins de cinq ans sont liés à une mauvaise alimentation, et 790 millions de personnes dans le monde n’ont pas les calories dont elles ont besoin pour réaliser pleinement leur potentiel. L’accès aux services de santé et de nutrition et leur utilisation sont également souvent entravés par des obstacles sociaux, culturels, financiers ou liés au genre, ce qui a des répercussions sur le bien-être et la productivité tout au long de la vie.

Notre solution : Nous mettons à profit le travail de longue date de l’AKDN avec les communautés et les organisations villageoises pour permettre aux gens – en particulier ceux qui vivent dans des zones géographiquement éloignées – d’optimiser leur santé et leur bien-être et d’atteindre leur plein potentiel.

Nos programmes aident les gens à faire des choix sains et à obtenir des soins de qualité en temps opportun, même dans les zones reculées. Nous promouvons la sensibilisation à la santé publique et communautaire, nous enseignons et formons des professionnels de la santé de toutes sortes, et nous améliorons les installations sanitaires, depuis les cliniques rurales de base jusqu’aux centres spécialisés de traitement et de recherche de calibre mondial. Nous travaillons avec les communautés pour encourager des comportements positifs en matière de santé et de nutrition, pour améliorer l’accès aux cultures nutritives et pour intégrer la nutrition dans les systèmes de santé. Nous visons à mettre en place des systèmes de santé efficaces, appropriés et durables, et à améliorer la santé et l’état nutritionnel, en particulier pour les groupes vulnérables comme les femmes et les enfants.

Entretien avec Jennifer Elms, conseillère en matière de genre à la Fondation Aga Khan Canada et la Fondation Aga Khan États-Unis

Je pense que la COVID 19 aura des répercussions et des implications durables qui pourraient nous faire reculer, ou qui le font déjà.

Entretien avec Yasmin Karim, conseillère régionale en matière de genre, Fondation Aga Khan Pakistan

Au cours de ma carrière, j’ai vu évoluer et émerger de nombreux défenseurs de l’égalité entre les genres. La société s’est également transformée.

Entretien avec Zohra Bano, conseillère régionale en matière de genre, Fondation Aga Khan

Le discours sur le genre est un phénomène évolutif et changeant, et il diffère d’un âge à l’autre, d’un contexte à l’autre, d’un moment à l’autre.

Teeko+

Teeko+ est une application mobile Android et un portail Web qui aide les administrateurs gouvernementaux à suivre et contrôler les vaccinateurs et la couverture vaccinale.

Fondations pour la santé et l’autonomisation (F4HE)

Le programme Fondations pour la santé et l’autonomisation (F4HE) vise à améliorer la santé et le bien-être et à renforcer le développement et l’autonomisation des femmes, des filles, de leur famille et de leur communauté.

Projet d’innovation et de recherche COVID-19 (CIRP)

Le CIRP utilise la pandémie actuelle de COVID-19 comme une occasion de cerner les lacunes existantes dans la préparation et la réponse des systèmes de santé.

Des nouvelles du terrain: Pourquoi êtes-vous ici aujourd’hui?

Le Programme de stages pour jeunes en développement international aide de jeunes professionnel(le)s canadien(ne)s à lancer leur carrière dans le domaine du développement en travaillant pour des organisations hôtes en Afrique ou en Asie. Le programme est soutenu par le gouvernement du Canada et la Fondation Aga Khan Canada, grâce aux fonds recueillis dans le cadre de la Marche des partenaires mondiaux et du Golf des partenaires mondiaux. Le stage de Nadia à la Fondation Aga Khan Inde s’est déroulé de 2017 à 2018.

De tout cœur : Briser les barrières

«Quand j’étais enceinte, je travaillais à plein temps, même jusqu’au neuvième mois… Mon mari m’a encouragée. Il m’aide beaucoup. » Razia est

L’étincelle d’un avenir meilleur