Pakistan

Fondations pour la santé et l’autonomisation (F4HE)

Le programme Fondations pour la santé et l’autonomisation (F4HE) vise à améliorer la santé et le bien-être et à renforcer le développement et l’autonomisation des femmes, des filles, de leur famille et de leur communauté.

Projet d’innovation et de recherche COVID-19 (CIRP) : Efficacité et extensibilité des solutions de santé numérique innovantes dans la réponse à la crise de COVID-19 parmi les réfugiés et les populations vulnérables   

Le CIRP utilise la pandémie actuelle de COVID-19 comme une occasion de cerner les lacunes existantes dans la préparation et la réponse des systèmes de santé.

De tout cœur : Briser les barrières

«Quand j’étais enceinte, je travaillais à plein temps, même jusqu’au neuvième mois… Mon mari m’a encouragée. Il m’aide beaucoup. » Razia est

De tout cœur : Elle a trouvé sa voix

« Nous n’avons pas besoin de prouver que les femmes sont fortes. Elles le sont. Notre mission consiste à changer la

L’enseignement supérieur et la COVID-19 : Comment l’Université Aga Khan a relevé le défi

« Selon les principes fondateurs établis par le Chancelier, l’Université Aga Khan … devrait être capable de servir [les] populations des

Bâtir des partenariats en temps de pandémie

À bien des égards, la pandémie de COVID-19 est une expérience mondiale partagée. Pour les élèves, la pandémie continue de

Lorsque la sensibilisation se propage plus vite que le virus

Dans le nord du Pakistan, les responsables de la santé utilisent des solutions locales pour informer les collectivités rurales au sujet de la COVID-19.

Un entrevue avec Onno Ruhl, directeur général de l’Agence Aga Khan pour l’habitat

Onno Ruhl est le premier directeur général de l’Agence Aga Khan pour l’habitat (AKAH), créée en 2016 pour faire face à la menace croissante que représentent les catastrophes naturelles et le changement climatique.

Genre et changement climatique: entretien avec Onno Ruhl

La Fondation Aga Khan Canada s’est assise avec Onno Ruhl durant une visite au Canada afin de discuter des liens entre le changement climatique et l’égalité entre les genres.