Ce que nous faisons

Près de la moitié de la population mondiale, soit plus de 3,5 milliards de personnes, vit avec moins de 2,50 dollars par jour. Plus de 700 milliards de personnes vivent dans l’extrême pauvreté (moins de 1,90 dollar par jour), la plupart en Afrique et en Asie.

La Fondation Aga Khan Canada s’attaque aux racines de la pauvreté au moyen d’un ensemble de programmes holistiques interreliés. Ces initiatives, qui ciblent notamment les groupes marginalisés comme les femmes et les filles, répondent aux besoins les plus urgents de la population et permettent aux gens de réaliser leur plein potentiel.

Nos programmes visent à garantir l’accès à une éducation et à des soins de santé de qualité, à assurer la sécurité alimentaire, à améliorer le bien-être économique et à développer des collectivités et des sociétés résilientes. Nous offrons des ressources humaines, financières et techniques à certaines des communautés les plus pauvres et les plus marginalisées du monde, en mettant l’accent sur les femmes et les filles, par le biais de l’investissement dans le potentiel humain, du développement d’opportunités et de l’amélioration de la qualité de vie.

L’éducation des filles: investir dans l’avenir de l’Afghanistan

Chaque pays a besoin de dirigeants qui possèdent les outils, les connaissances et la confiance nécessaires pour construire des bases solides pour le développement.

Le Roi des lapins de Nairobi, ou l’agriculture urbaine en Afrique de l’Est

La plupart des touristes qui visitent l’Afrique de l’Est passent par Nairobi pour se rendre à la vaste réserve du Masai Mara, où ils verront des éléphants se frayer un chemin à travers la savane, des girafes arracher les feuilles des acacias et des buffles aux aguets à côté d’un point d’eau.

Lorsque l’eau devient un danger mortel : Sauver des vies à l’aide de l’assainissement

Le 22 mars marque la Journée mondiale de l’eau.

La bibliothèque d’Asha : Lecture communautaire pour les enfants

Cet objet ressemble sans doute à une vieille armoire en métal. Mais pour des enfants de ce village rural du kenya, il s’agit d’une fenêtre sur le monde.

L’artisan d’un avenir meilleur pour des familles au Mozambique

Dans cette région, les compétences artisanales se transmettent d’une génération à l’autre et la majorité du travail s’apprend lors de stages d’apprentissage.

Le fabricant de jouets de Kashka-Suu : Bâtir un avenir meilleur en jouant

Dans sa maison en région rurale de la République kirghize, Kurbanaliev Abutalip s’accroupit devant un établi improvisé et étale son matériel : des morceaux de bois, des bouteilles en plastique vides, des clous, des marteaux, des tournevis et une scie.

Sur les glaciers de l’Himalaya : Autonomiser les jeunes à atteindre leur sommet

Deux jeunes alpinistes armés de piolets enfoncent leurs crampons dans la falaise glacée tandis qu’ils escaladent laborieusement un mur de glace vertical.

Bâtir une solide fondation pour chaque enfant – La santé

Nous pouvons réduire le nombre de décès maternels, néonataux et infantiles en sensibilisant la population sur les bonnes mesures sanitaires,

Bâtir une solide fondation pour chaque enfant – L’éducation

Un corps sain va de pair avec un esprit sain. L’éducation à la petite enfance place l’enfant sur le chemin