Ce que nous faisons

Près de la moitié de la population mondiale, soit plus de 3,5 milliards de personnes, vit avec moins de 2,50 dollars par jour. Plus de 1,3 milliard de personnes vivent dans l’extrême pauvreté (moins de 1,25 dollar par jour), la plupart en Afrique et en Asie.

La Fondation Aga Khan Canada s’attaque aux racines de la pauvreté au moyen d’un ensemble de programmes holistiques interreliés. Ces initiatives, qui ciblent notamment les groupes marginalisés comme les femmes et les filles, répondent aux besoins les plus urgents de la population et permettent aux gens de réaliser leur plein potentiel.

Nos programmes visent à garantir l’accès à une éducation et à des soins de santé de qualité, à assurer la sécurité alimentaire, à améliorer le bien-être économique et à développer des collectivités et des sociétés résilientes.

Sur les glaciers de l’Himalaya : Autonomiser les jeunes à atteindre leur sommet

Deux jeunes alpinistes armés de piolets enfoncent leurs crampons dans la falaise glacée tandis qu’ils escaladent laborieusement un mur de glace vertical.

Bâtir une solide fondation pour chaque enfant – La santé

Nous pouvons réduire le nombre de décès maternels, néonataux et infantiles en sensibilisant la population sur les bonnes mesures sanitaires,

Bâtir une solide fondation pour chaque enfant – L’éducation

Un corps sain va de pair avec un esprit sain. L’éducation à la petite enfance place l’enfant sur le chemin

Le pouvoir de l’eau : Surmonter la pauvreté énergétique en Asie centrale

Imaginez votre vie sans électricité. Sans téléphone. Sans Internet. Sans lampes. Nous dépendons de l’électricité pour alimenter nos hôpitaux, pour

Des nouvelles du terrain : Soutenir les fermiers laitiers du Bangladesh

Je suis au Bangladesh depuis plus de deux mois, où je travaille pour le programme Care Bangladesh qui vise à

Des nouvelles du terrain : Toucher le cœur des gens – une leçon de journalisme au Kenya

J’ai retrouvé Jesca Ciahcabi sous l’ombre d’un bananier. Quand je lui ai tendu la main pour serrer la sienne, elle

Des nouvelles du terrain : « Il en faut peu pour être heureux! »

Laura Fortin (centre) et Lauren Stanley ont collaboré à l’organisation d’une conférence sur l’éducation des filles dans le cadre de

Des nouvelles du terrain : Les centres préscolaires dans les plantations de thé du Bangladesh

Mon éducation formelle a commencé par une expulsion du centre préscolaire. Je me suis rachetée par mon succès à l’école

Initiative intégrée d’assainissement de l’AKDN

Pour souligner la Journée mondiale de l’eau, le 22 mars, nous nous penchons sur les liens entre la salubrité de