Ce que nous faisons

Près de la moitié de la population mondiale, soit plus de 3,5 milliards de personnes, vit avec moins de 2,50 dollars par jour. Plus de 700 milliards de personnes vivent dans l’extrême pauvreté (moins de 1,90 dollar par jour), la plupart en Afrique et en Asie.

La Fondation Aga Khan Canada s’attaque aux racines de la pauvreté au moyen d’un ensemble de programmes holistiques interreliés. Ces initiatives, qui ciblent notamment les groupes marginalisés comme les femmes et les filles, répondent aux besoins les plus urgents de la population et permettent aux gens de réaliser leur plein potentiel.

Nos programmes visent à garantir l’accès à une éducation et à des soins de santé de qualité, à assurer la sécurité alimentaire, à améliorer le bien-être économique et à développer des collectivités et des sociétés résilientes.

Photos : Dans les coulisses de l’hôpital de Bamyan

Plus tôt ce mois, Deborah Lyons, ambassadrice du Canada en Afghanistan, et Nurjehan Mawani, représentant diplomatique de son altesse l’Aga Khan en Afghanistan, ont rencontré le gouverneur Tahir Zohair et des responsables locaux dans la province de Bamyan, dans le nord de l’Afghanistan.

Journée mondiale de la santé : 4,5 millions de raisons de célébrer

Il y a quatre ans, Laya Hoor marchait dans son village de Ghulmet, sur les rives de la rivière Hunza.

Deux fillettes à 12 000 kilomètres de distance : Lorsque l’éducation change la vie d’un enfant

Ensemble : une exposition sur le développement mondial, qui est actuellement en tournée dans l’ouest et le centre du Canada, comporte de nombreuses histoires comme celle de Yasmin et suscite des discussions sur les façons dont des Canadiens comme vous dirigent le changement positif partout au monde.

Ces clés déverrouillent cinq choses que vous tenez pour acquises

Voici les clés d’un coffret dans lequel les membres d’un groupe d’épargne au Mozambique investissent leurs revenus.

L’éducation pour le changement : L’histoire de Consolata

Nous avons tous eu des enseignants préférés lorsque nous allions à l’école. Ces personnes nous inspiraient un sentiment d’émerveillement sans limites et nous motivaient à atteindre de nouveaux sommets.

Sous le couvert des abricotiers : Bâtir une entreprise de fruits au Tadjikistan

Je tiens l’objet dans la paume de ma main, une petite boule ridée et roussâtre qui fait un léger bruit de hochet lorsque je la secoue. Il s’agit d’un fruit très abondant à Zeverdashd, un village tadjik encastré dans les imposantes montagnes Pamir du Tadjikistan et de l’Afghanistan.

L’art de tisser un avenir meilleur : l’histoire d’Apendiwe

Apendiwe Momade est assise en dehors de sa maison dans une région rurale du Mozambique, à côté d’une imposante pile d’herbe séchée.

Se façonner une vie meilleure : Les charpentières de la vallée Hunza

Des cuillères et des fourchettes en bois sont alignées sur une table tandis que Fatima apporte la touche finale à un autre ustensile.

De nouvelles occasions pour une nouvelle génération dans le nord du Pakistan

Voyez comment ce remarquable duo change des vies dans les régions rurales du Pakistan.